Douche italienne : Conseils, Guides et Devis

DES AVANTAGES INCONTESTABLES

Le principal avantage d’une douche à l’italienne est sans conteste l’espace et son accessibilité à tous. La première chose qui accroche l’œil, c’est son esthétisme et son côté pratique. De plain-pied avec le reste de la pièce puisque qu’elle n’a pas de receveur au sol visible, elle est ainsi très facile d’accès, surtout pour les personnes à mobilité réduite, personnes âgées, malades ou handicapés. Mais Il n’y a pas que ça. On ne choisit pas une douche pour son seul côté pratique et son confort d’utilisation, elle ne doit pas ressembler à celle d’un hôpital ou d’une clinique privée. Elle apporte un niveau de sécurité bien supérieur à une douche normale, et est surtout très facile à nettoyer et à récurer.

Il faut qu’elle ait un design parfait, qu’elle prenne sa place harmonieusement dans votre lieu de vie, et surtout qu’elle corresponde à l’usage que vous en faite. Devenu un espace ludique pour toute la famille, elle doit allier nécessité hygiénique et plaisir de l’eau. De la douche précipitée au lever du jour avant de se rendre à son travail, à celle du soir plus longue et relaxante, la douche à l’Italienne vous offre une gamme d’utilisation personnelle et familiale infinie. Selon le volume et la surface de votre douche, vous pourrez aussi bien prendre votre temps pour nettoyer votre progéniture, qu’aider si nécessaire des personnes âgées de votre famille ayant des problèmes de mobilité.

Il n’est pas nécessaire d’habiter la Provence, le Bassin méditerranéen ou dans des zones tropicales pour vous doter d’une douche à l’Italienne. Vous en profiterez tout autant dans des régions plus froides ou pluvieuses. Car enfin, quelle satisfaction que de se prélasser pendant plusieurs minutes sous une douche bien chaude, tiède ou froide selon les goûts, à la fin de la journée de travail ou de loisirs, et sentir cette pluie qui ruissèle nonchalamment sur votre peau. Vous vous sentirez libre de vos mouvements dans cet espace et apprécierez cet environnement tout à fait apaisant.

UNE DOUCHE À L’ITALIENNE CERTES : MAIS LAQUELLE ?

Il existe de nombreux types de douches à l’Italienne. Vous devrez donc la choisir en fonction de la surface disponible de votre logement (Appartement ou maison individuelle), de son architecture, de la décoration, de l’environnement, de sa situation géographique, et bien sûr de votre budget. Le changement des habitudes et La démocratisation des douches depuis plusieurs décades dans le monde, ont rendu son coût très abordable pour toutes les bourses. Le reste est une question de choix et d’humeur. Elle peut d’ailleurs être installée dans une salle de bain déjà en activité, sans qu’il soit nécessaire de tout démolir.

Mais avant d’aller plus loin dans cette présentation, quelques précisions (Conseils) de bases sont indispensables. Si votre douche est de plain-pied, l’écoulement et l’évacuation des eaux usées ou non, doit se faire rapidement grâce à un siphon et des canalisations encastrées sous le receveur. L’étanchéité de la douche à l’italienne doit être parfaite. Selon la configuration de la salle de bain, il peut être alors utile de surélever le plancher, soit en le bétonnant, soit avec des panneaux pré-carrelés, soit tout simplement avec des carreaux en brique ou en céramique.

Évitez cependant le marbre ou le granit poli, très glissant et donc dangereux, surtout dans les pays humides. Il existe de nombreux pays hors Europe ou les salles de bains sont toujours construites de plain-pied avec un siphon et des canalisations pour l’écoulement des eaux situés sous le plancher, souvent en béton puis carrelé.L’installation d’une douche à l’italienne ne pose alors aucun problème.

A partir de là, le choix des douches est très vaste puisqu’elle va s’inscrire naturellement dans votre décor. Elle peut être installée dans une salle de bain au discret design, équipé de lavabos et d’une baignoire, son receveur pouvant être intégré dans le sol en granit non poli, la douche ayant une finition acier.

Cela peut-être une salle de bain italienne, comme on en trouve dans de nombreux hôtels haut de gamme, ou la douche (Toujours finition acier) et la baignoire îlot sont déparées du reste de cette suite (Lavabos et toilettes) par une paroi de verre. Les murs et les sols peuvent être fait du même matériau, généralement de couleur gris métal.

Pourquoi pas ne pas faire dans le rudimentaire avec une simple douche italienne ouverte bordée de trois murs sans porte, équipée d’une grande pomme de douche carrée de 17 cm de côté, une colonne bi-fonction, une évacuation rapide de l’eau, le tout baigné de couleurs murales terre de sienne. On se croirait en vacances en Lombardie.

Vous pouvez aussi choisir un nouvel espace de bain dédié à la détente avec baignoire îlot en béton séparée par une paroi de verre de la douche. Cette dernière, sera équipée de deux combinés de douche à larges pommeaux encastrés dans deux colonnes en carrelage grands carreaux anthracite.

Si vous avez moins d’espace mais souhaitez un peu de confort, discret et luxueux, n’hésitez pas et adopter une douche italienne avec sa paroi de verre et son carrelage mural de couleur prune, complétés de grandes dalles grises au sol.

Vous recherchez l’ouverture et la lumière tout en préservant votre intimité. Vous trouverez certainement votre bonheur avec les nombreux modèles de douches à l’italienne et leur belle harmonie de ton entre le sol et les murs, les parois de la douche en travertin, avec canivelle de douche italienne.

Pour un appartement ou une maison ancienne au style rétro, vous pouvez mélanger les styles de la salle de bain en intégrant une douche aux parois de verre transparents et un carrelage gris rudimentaire qui pourront très bien s’harmoniser avec des couleurs roses ou vertes pastel.

Tout est faisable avec la douche à l’italienne. Vous pouvez, selon votre imagination et votre créativité mélanger les styles et les couleurs, des dégradés de gris clair au gris anthracite, avec des carrelages en gré de cérame.
Pour ceux qui ne disposent que d’un espace réduit, c’est souvent le cas en zone urbaine, il est toujours possible d’installer une douche à l’italienne en jouant sur les volumes, les peintures, les carrelages au sol, les jeux graphiques, et bien sûr, le mobilier (Tabouret, petite table, porte serviettes, rangements, etc.). Vous échapperez ainsi à ce sentiment diffus d’étouffement lorsque l’on prend sa douche, quel que soit l’heure, lorsque le ciel est plombé et l’ambiance morose au dehors. Les architectes d’intérieur ou décorateurs connaissent bien cela.

Si vous aimez les matériaux naturels, pourquoi ne pas construire votre douche à l’italienne avec les parois et le sol en bois de teck, réputé imputrescible. Mais attention, le vrai bois de qualité travaillé à l’ancienne et assez rare et coûte très cher. Il est protégé dans de nombreux pays, et les vieux agrumes, ceux qui résistent bien à l’eau, sont contingentés et plutôt utilisés pour les meubles de luxe ou les ponts de bateau. S’il est trop jeune, et c’est souvent le cas, il noircira après quelques semaines d’utilisation de la douche. Vous pourrez toujours le remplacer par du carrelage imitation teck, qui sera du plus bel effet !!!

Il se peut également que vous ayez une salle de bain étroite, que l’on appelle parfois “De couloir”, déjà encombré ou non d’une baignoire. Dans ce cas, la couleur blanche pour les carrelages et les murs, les miroirs et les parois de verre transparents transformeront votre réduit en salle de bain magique.

Une autre solution si votre salle de bain est petite, mais sans être trop étroite, c’est tout simplement de la séparer en deux par un muret en carrelages de couleur claire, avec les lavabos (Généralement des vasques translucides ou transparentes) d’un côté et la douche à l’italienne de l’autre, sans oublier un sol foncé, noir ou gris anthracite, pour assurer un contraste harmonieux.

Pour vos chérubins, il existe même des salles de bain enfant avec douche italienne installée dans un module en arrondi comprenant en plus des rangements appropriés.

Les adeptes de la philosophie japonaise ZEN trouveront également chaussures à leurs pieds. Il existe en effet une douche à l’italienne ZEN avec un receveur ultra plat en Quaryl (Mélange de poudre de quartz et d’acrylique), un sol et les murs en carrelage couleur sable et un parquet pont de bateau. Quelques aménagements adaptés (couleur et design) en feront un espace totalement ZEN.


Tout est donc possible pour l’installation d’une douche à l’italienne, dans les combles, de plain-pied avec la chambre à coucher, dans une salle de bain, grande ou minuscule, déjà existante, dans n’importe quel coin disponible de l’habitat, du moment qu’on a la volonté de l’établir durablement coûte que coûte, car elle constitue l’un des espaces les plus essentiels et vital de la vie quotidienne au même titre que la cuisine. N’hésitez plus, opter pour ce type de douche qui transformera votre vie et celle de vos proches.

LES COMPOSANTS D’UNE DOUCHE À L’ITALIENNE : FORCÉMENT DE QUALITÉ

Comme pour la douche classique (Receveur hors sol), la cabine de douche ou le combinée baignoire douche, il faut un nombre important de composants pour une douche italienne. Ils doivent être de qualités car la douche étant située de plain-pied, un défaut d’étanchéité entrainerait une véritable catastrophe et des dégâts des eaux considérables.

1 – Le receveur de douche ou Bac de douche fait partie des éléments majeurs d’une douche avec la bonde douche, les parois et la robinetterie. Il constitue l’essentiel du dispositif puisqu’il sert à récupérer et à évacuer l’eau de la douche. Les matériaux peuvent être divers en fonction de la qualité du sol sur lequel va reposer le receveur et de la fréquence de l‘utilisation de la douche. Ils peuvent être lourds, en marbre, en béton, en grès émaillé, ou légers tels que le bois, l’acrylique, le polystyrène et la résine. Chacun a ses avantages et ses défauts, ou un peu des deux à la fois. Par exemple, la céramique est lourde mais facile à nettoyer, alors que l’acrylique, plus légère peut se rayer facilement. Le bois de teck, la résine, le béton ou le marbre, plus onéreux, sont par contre très résistants et mieux adaptés à un grand receveur. La gamme de prix est très ouverte, allant de 40 à plus de 600 euros en fonction des matériaux choisis, mais surtout de la taille.

2 – La bonde de douche permet de relier la douche au système d’évacuation des eaux usées de la maison grâce à son siphon qui se situe sous le receveur. Il existe plusieurs tailles et types de siphon (De 50 à 90 mm de diamètre). Il y a ceux qui s’encastrent dans le sol et permettent d’éviter de surélever le receveur, il y a les siphons compacts extra plats et les siphons traditionnels. Ils peuvent être en inox ou en ABS blanche ou chromés, planes ou bombés. Les prix varient de 5 à 40 euros.

3 – La paroi de douche est d’abord destinée à protéger la salle de bain des éclaboussures d’eau grâce à un rideau de douche, une paroi de douche, un pare douche ou de façon plus sommaire une porte de douche. Elle peut servir de séparation entre d’autres éléments tel que la baignoire ou le lavabo, les toilettes ou des meubles de rangement. Elle peut être transparente ou bâtie en dur. Généralement, on utilise un verre sécurit ou un PVC. Le premier dont l’épaisseur peut être variable, résiste mieux aux chocs thermiques et mécaniques. Le verre offre divers aspects, transparent, sérigraphié, sablé, granité ou opaque. Quant au PVC ou à l’acrylique, moins cher que le verre, s’il est plus léger que le verre, sa durée de vie sera moins longue. Vous pourrez également faire construire une paroi de douche en dur, ce qui implique des travaux de maçonnerie. N’oubliez-pas qu’un verre transparent, qui permet de voir le reste de la salle d’eau, donne une plus grande homogénéité à la pièce et accroit la sensation d’avoir un volume plus important.

4 – Si vous avez peu d’espace et des moyens financiers limités, vous pouvez également installer un rideau de douche, facile à entretenir et à changer selon son usure ou bien vos préférences du moment Il peut être en polyester, en coton ou en plastique (PCV). Il existe plusieurs types d’installation, aussi facile les unes que les autres : à l’aide d’une barre (Tringle) droite, en angle, circulaire ou en forme de parapluie. Compter de 10 à 30 euros.

5 – Le mitigeur, constitue un autre élément essentiel de la douche italienne. Comme son nom l’indique, il sert à mélanger eau chaude et eau froide. Il en existe essentiellement de trois sortes : le mitigeur de douche classique, le mélangeur, et le mitigeur de douche thermostatique. S’il est classique, il est composé d’une simple poignée orientable verticalement pour le débit de l’eau et horizontalement pour la température. Le mitigeur de douche thermostatique est équipé de deux commandes distinctes, l’une pour la température, l’autre pour le débit de l’eau. Cela permet de programmer ces deux commandes, et ainsi de couper l’eau pendant la douche. Vous retrouverez les mêmes réglages lors de la réouverture du mitigeur. Les prix d’un mitigeur classique vont de 20 à 250 euros, et d’un mitigeur thermique de 100 à 300 euros.

6 – Le pommeau de douche, est un accessoire de la douche qui vous garantira, selon le type de jet, un confort très relaxant et surtout une sensation de bien-être après une dure journée de travail. En effet, vous aurez le choix entre le jet de pluie (Efficace et rapide), le jet moussant (Douceur), le jet massant (Tonique), le jet pulsant (Massage), le jet brume (Fines gouttelettes) et le jet doux (Douceur). Tous ces pommeaux sont en général en matière plastique moulée (ABS), qui peuvent être chromées, en couleur, transparentes, etc. Les prix varient de 10 à 100 euros. Choisissez bien votre pommeau de douche car c’est par lui au final que vous éprouverez les diverses sensations que vous procurera le liquide purificateur.

7 – Le flexible est un autre composant incontournable de la douche italienne. Il doit résister à la torsion, à l’étirement et à la flexion. Il doit être résistant, hygiénique, facile d’entretien et si c’est possible antibactérien. Il peut être en plastique, en plastique renforcée, en PCV lissé armé, en tissu, en laiton ou en acier inox (Entre 15 et 20 euros).

8 – La porte de douche est un autre élément permettant de protéger une salle d’eau. Bien que standard, il y a une amplitude de réglage de quelques centimètres. Elle peut être en verre ou en synthétique, à ouverture coulissante, à ouverture à deux battants, à ouverture pivotante, à ouverture pliante. (Compter de 100 à 400 euros). Si vous avez une baignoire et que vous souhaitez prendre une douche sans répandre de l’eau sur le sol de votre salle de bain, vous pouvez installer un pare douche, fixe, en accordéon ou pliable (125 à 400 euros). Pour ces deux éléments, le verre est incomparablement plus approprié, car il ne sépare pas les divers éléments de la salle d’eau, et maintient l’équilibre esthétique de la pièce.

9 – La colonne de douche est un autre accessoire de la robinetterie qui rassemble plusieurs éléments sur une même colonne, formant un tout harmonieux pour la vue, et technique pour l’ergonomie. Ainsi, sur la colonne sont installés le mitigeur, le pommeau de douche à main, le pommeau de douche de tête, un flexible, et une coque qui cache les branchements. Certaines très sophistiquées comportent même des buses pour une colonne de douche d’hydromassage !!! Les matériaux de colonne de douche sont très variés. Ils peuvent être en effet en plastique moulée, en aluminium, en verre synthétique, en résine imitation pierre, en bois de teck ou en bambou. (Prix de 80 à plus de 1000 euros).

10 – Enfin rien ne serait complet sans des poignets de sécurité destinés aux personnes à mobilité réduite. Appelés également barre d’appui ou barre de relèvement, elles peuvent fixes, ou amovibles qui se fixent avec deux ventouses (Elles peuvent être emportées en voyage si besoin). Elles sont généralement en laiton, en acier inoxydable ou en aluminium. (Compter de 6 à plus de 80 euros).

INSTALLATION D’UNE DOUCHE À L’ITALIENNE

Installer une douche à l’italienne est assez technique. Vous pouvez faire appel à un plombier ou tenter de l’installer vous-même pour peu que vous soyez un tantinet bricoleur. Cela vous coutera bien sûr moins cher, et vous aurez le sentiment d’avoir créé quelque chose. Il est toujours valorisant de goûter avec bonheur aux fruits de votre travail.

1 – Les principes de base pour sa construction répondent à quelques critères incontournables : l’étanchéité du sol et des murs, la pose du receveur, du carrelage (Kit de carrelage ou non), du béton ciré, du tadelakt ou du bois de teck, etc., l’installation de la robinetterie, des parois de la douche, éventuellement le carrelage des murs ou tout autre matériaux de décoration (Béton ou tadelakt comme pour le sol), et d’autres accessoires pour assurer la finition (Porte serviettes, portes de douche, etc.). Tout dépendra de votre type d’habitation et de vos moyens financiers. Dans une construction neuve, les évacuations sont déjà intégrées dans la dalle, ce qui rend plus aisée les travaux de maçonnerie. S’il s’agit de rénover une salle d’eau déjà existante, vous (Ou le plombier) devrez relever le receveur pour faire passer les systèmes d’évacuation dessous. Quant à l’étanchéité du sol, une chape hydrofuge ou des feuilles d’étanchéité pourra être utilisées.

2 – Que cela soit vous ou un plombier, les matériaux et outils nécessaires à la construction d’une douche à l’italienne sont identiques. Vous aurez donc besoins, entre autres, d’un mètre, d’un niveau à bulle, d’une scie, d’une truelle, de raclette, de bandes d’étanchéités, de joint silicone, d’un marteau, d’une perceuse, de mortier, de joints de carrelage, de lunettes de protection, de gants, éponge humide, bref la liste n’est exhaustive car ceux sont les outils de base et universels nécessaires au carrelage et à la plomberie.

3 – Commencer par creuser un trou aux dimensions de votre douche et suffisamment profond pour recevoir le siphon d’évacuation, le receveur et le carrelage. Pour cela, suivez les indications du fabricant du receveur. Parallèlement, prévoyez une saigné dans les murs pour fixer les tuyaux et la robinetterie si nécessaire. Après avoir positionner le siphon et la bonde de douche et la grille d’évacuation, couler une chape hydrofuge légère ou une feuille d’étanchéité en pente de 1 à 3 % pour assurer l’écoulement des eaux.

4 – Encoller ensuite le rehausseur et placer le joint d’étanchéité sur la bonde. Si la chape est suffisamment haute, le rehausseur ne sera pas nécessaire. Assurer-vous de l’étanchéité de l’ensemble, sol et mur avec des membranes et des bandes d’étanchéités pour le cas où le mur ne serait pas carrelé. Coller ensuite votre carrelage, s’il s’agit d’un kit, sur le sol et les murs. Sinon, enduisez de colle le receveur et poser les carreaux à partir du centre. Assurer-vous de l’étanchéité de l’ensemble (joints de carrelage) et uniformiser le tout avec la raclette.

5 – Par précaution, laisser sécher le tout pendant 24 heures. Vous appliquerez ensuite les joints entre les carreaux que vous nettoierez avec une éponge humide. Vous pouvez maintenant, installer votre barre de douche et votre douchette, sans oublier de siliconer les parties susceptibles d’être mouillées.

6 – Si vous coulez du béton ciré, ou utilisez d’autres matériaux, le procédé sera identique puisque qu’ils viendront se juxtaposer sur la chape hydrofuge ou la feuille d’étanchéité en lieu et place du carrelage.

BUDGETS ET DEVIS : DES PRIX POUR TOUS LES GOÛTS

Ne vous y trompez pas, l’installation d’une douche italienne coûte plus cher qu’une douche classique. Et c’est normal. Les travaux sont plus compliqués et nombreux, et font appel à des compétences professionnelles ou individuelles plus pointues en matière de plomberie, de carrelage, de décoration et d’architecture d’intérieur. Les prix sont cependant très variables selon les matériaux choisis. Le carrelage est nettement moins onéreux que le béton ciré ou le teck, les parois vitrées sont plus chères que celles en PCV ou en acrylique, etc. Comme la douche italienne est de plain pieds, soit seule, soit inclus dans une salle de bain plus vaste, les problèmes d’étanchéité et de la pente du receveur pour l’évacuation de l’eau sont plus problématiques et entraînent forcément des coûts supplémentaires.

1 – Si vous faites appel à un professionnel, il vous en coutera de 1000 à 3000 euros pour du haut de gamme. Pour une douche italienne mois sophistiquée, les prix varient de 500 euros pour le prix le plus bas, à 900 euros (Prix moyen), jusqu’à 1800 euros pour le prix le plus élevé. Pour du très, très haut de gamme, cela peut coûter de 7000 à 15000 euros pose comprises (Avec robinetterie, accessoires, éléments de décoration, etc.).

2 – Amoureux du bricolage, vous pouvez réaliser vous-même vos travaux. Vous pourrez installer un receveur à carreler en l’encastrant directement. De nombreux receveurs existent, même avec effet de miroir, prêt à être posés pour un coût de 140 à 600 euros selon la surface et la qualité. Que vous choisissiez une douche italienne à caniveau ou avec bonde centrale, comptez au minimum 400 euros pour le corps et la grille. Pour les Kit à carreler, les prix sont là aussi très variables selon la qualité : un receveur à carreler, de 80 à 400 euros selon la marque, un siphon environ, 40 euros, une peinture d’étanchéité, 10 euros le litre.

3 – Les accessoires doivent être conformes à votre douche italienne. Là aussi les prix varient selon de nombreux critères. Certains prix indiqués plus haut dans les composants d’une douche italienne peuvent varier d’un fabriquant à un autre.

Il est donc plus que nécessaire, avant de se lancer dans l’aventure de consulter des spécialistes, soit via des services en ligne, soit directement chez un artisan près de chez vous. En tout cas, songer qu’en adoptant une douche italienne, votre quotidien va s’en trouver complètement bouleversé. Le plaisir de prendre une douche, de laisser filer l’eau en cascade ou en eau de pluie sur votre corps, dans un espace ouvert de plain pieds, vous apportera de nouvelles sensations de bien-être et de quiétude après une dure journée de travail.

Et, ça, cela, ne se refuse pas !!!

UN CONCEPT NOUVEAU QUI NOUS VIENT DE L’ANTIQUITÉ

Tout le monde en parle, tout le monde en veux. C’est très tendance et recherché. Mais au-delà d’un phénomène que l’on croyait de mode mais qui s’inscrit maintenant dans la durée, c’est surtout l’aspect pratique qui vous a séduit. Enfants, parents, personnes âgées, handicapés, peuvent ainsi se laver ou simplement se rafraîchir avec aisance dans un lieu spacieux et facile d’accès, qui peut être un simple prolongement de la chambre ou de n’importe qu’elle autre pièce. (voir le dossier sur la douche italienne)

Cet engouement n’est pas nouveau. Restés pendant des siècles en sommeil, ce concept inspiré des thermes romains de l’antiquité a refait surface, d’abord dans le bassin méditerranéen, où le temps n’est pas avare de soleil et les espaces nombreux, puis s’est propagé plus au nord. Pourquoi ? Tout simplement parce que la douche fait partie maintenant intégrante de la vie, au même titre que les autres éléments d’habitation. Cela peut paraitre surprenant tellement c’est devenu une habitude et une composante naturelle du bien-être. Mais songez seulement qu’il y a une soixantaine d’années, les douches étaient presque inexistantes dans les maisons et les appartements, et qu’au Moyen Age, pire, L’Église catholique considérait que se laver constituait un geste impur qui risquait de vous envoyer ad patres en enfer !!!

Tout cela est bien loin. Cependant, des premières douches exsangues dans un coin de l’habitation que certains ont connues, elles sont peu à peu devenues au fil des ans partie prenante des espaces de vie, puisqu’on y passe de plus en plus de temps. C’est pour cette raison que la douche à l’italienne remplit parfaitement son rôle. Pourquoi ne pas se faire plaisir et surtout prendre sa douche comme un divertissement. Pour cela il faut de l’espace, elle n’en manque pas, un concept ludique, c’est déjà fait, et une technologie adaptée pour être efficace et éviter les gestes inutiles.

Ainsi, quel que soit votre âge, votre situation géographique, zones ensoleillées ou pluvieuses, votre type d’habitation, appartement ou maison privée, vous ne résisterez pas aux sensations que procure une douche à l’italienne.

3 devis gratuits

Rapide & Sans engagement


Cliquez ici